2016

 


ARCHIVE MUNICIPAL D'IRUN

A été créé dans la seconde moitié du XVIe siècle. A travers son histoire a connu plusieurs sites tels que l'église de Juncal ou la mairie. Il se trouve actuellement dans la maison Ikust-Alaia, construit en 1891 et rénové en 1925.

Le plus ancien document conservé dans l’Archive est de 1299. L’Archive a plus de 100.000 documents qui peuvent être consultés à travers de son web.

La collection des journax commence en 1880 et dispose aussi d'une bibliothèque et une Collection de photos avec plus de 57. 000 images.

L’Archive Municipal compte avec una bibliothèque auxiliaire et conserve également d'autres objets tels que des drapeaux, des médailles et des timbres d’Irun; films; peintures et gravures.


JOSÉ MONJE GARCÍA

Il est né à Zamora. Il est arrivé à Irun avec 23 ans où il reside. Son travail a éte très important pour notre ville d’Irun. Il a commencé à travailler à la Mairie en 1978 et à l’Archive N¡Municipal 1981. Il a éte le responsable pendant 32 ans dans l'organisation du travail, la description, la numérisation, la restauration et la difusión de documents. Il était en charge de centraliser toute la documentation, notamment économique, qui pendant des années a été dispersée dans différents endroits, si nécessaires pour obtenir des données historiques.

Auteur de plusieurs travaux de recherche et du livre "Les noms des rues de Irún". Il est président de l’Association Culturel  Luis de Uranzu Kultur Taldea.

Récemment à la retraite, l'un de ses passe-temps favoris, que peu de gens savent, est la fabrication du vin dans le domaine familial de Valladolid et du   cidre dans le quartier d’Irun où il habite .


SAGRARIO ARRIZABALAGA MARIN

Né à Irun en 1966. Elle est diplômé en histoire à l'Université de Deusto.

Elle est l'actuel directrice des Archives Municipales de Irún où elle travaille depuis 1992. Auparavant, elle a servi dans d'autres archives municipales et provinciales, comme l’Archive de  Protocole de Gipuzkoa (Oñate) et dans les Archives Générales de Gipuzkoa à Tolosa.

Elle a publié plusieurs livres et de nombreux articles relatifs à l’histoire d’Irun

 

 


RAMON GUIRAO LARRAÑAGA

Né à Irun en 1951. Il a étudié le baccalauréat à  l'école La Salle-San Marcial. Il est diplômé en médecine à  l'Université de Saragosse et specialiste digestif à l'Hôpital de Saint-Georges, et fondateur du Centre Altoaragonés de gastroentérologie et d'endoscopie à Huesca, où il vit depuis 1979.

Récemment à la retraite, Ramón  est un passioné de la recherche historique, en particulier concernant le XIXe siècle, il est aussi membre de plusieurs associations culturelles pour l'étude de l'histoire et un collaborateur régulier de magazines

Il a remporté plusieurs prix pour la recherche historique.

Conférencier reconnu i lest  auteur de plusieurs travails consacrés à l'histoire de l'Aragon et de Gipuzkoa.

Il est également l'auteur d'un curieux catalogue de "boutons d’uniformes militaires en Espagne 1791-2011"

Connu l'intérêt des fifres et tambours de notre Confrérie Anaka il n’a pas pas hésité à offrir ses connaissances historiques pour nous conseiller sur les différentes tenues utilissées au tours des  reconstitutions historiques dans lesquelles notre groupe participe.

 

 

2017


COFRADÍA DEL SALMÓN DEL BIDASOA

A aidé notre confrérie dès le moment de notre constitution.
Avec une patience infinie, ils nous ont introduits dans le monde passionnant des Confréries, en nous présentant dans chacun des chapitres auxquels nous avons assisté des deux côtés de la Bidasoa. Son expérience et son soutien continu ont été fondamentaux dans la consolidation de notre groupe. Et pas seulement ça. Dans notre présentation en 2016, ils étaient nos parrains.

Tout au long de son 38ème Chapitre, plus de 250 personnes ou entités ont été intronisées. Une marque très difficile à obtenir.


CIDRERIE PETRITEGI
La famille Goicoechea-Otaño a dirigé le commerce du cidre pendant cinq générations às la cidrerie Petritegi, construite au XVIe siècle. Ils ont commencé leur voyage au début du 20ème siècle avec Agapito Goicoechea, son arrière-arrière-grand-père, passant le relais des parents aux enfants jusqu'à aujourd'hui. Actuellement, la cidrerie Petritegi offre un endroit idéal pour déguster le cidre dans sa vaste cave ouverte toute l'année, où le cidre coule directement de ses barils.
Les incursions de la Cidrerie Petritegi dans le monde de notre culture, de nos traditions et de notre histoire sont fréquentes. En 2015 a promu la construction, d'un bateau en bois  utilisée pour le transport fluvial de cidre au cours du projet intitulé. « Urumea, Sagardoaren Ibaia » Un autre exemple est sa contribution  dans la publication du livre "Irun et ses gens", édité par notre Confrérie en octobre 2017.


ASSOCIATION 31 AOÛT

En 1813, les troupes françaises, qui ont dominé le Saint-Sébastien, ont été défaites par les troupes anglaises et portugaises, alliées aux Espagnols. Les assiégeants, ont incendié ville. Ils n'ont quitté qu'une rue, ce qui leur a permis de rester pendant que leur occupation durait. Cette rue appelée "Trinidad" est celle que nous connaissons aujourd'hui comme "Rue31 août", qui abrite les plus vieilles maisons de saint Sébastien.

Pour rendre hommage à toutes les victimes, un petit groupe de Saint-Sébastien a proposé d'organiser une série d'événements. D'abord, sont les membres de la societé "Kanionetan", à qui nos amis se sont joints plus tard. Avec l'aide de Jon Otxoa, ils ont formé en 2011 «l'Association Culturelle pour la commémoration du 31 août».
Dans leur quête d'embaucher des musiciens pour animer leurs reconstitutions historiques, en 2013 , ils ont eu la chance de rencontrer  la Bande de Fifres et tambours de la Confrérie Anaka. Ensemble, nous nous avons commencé une aventure qui nous a conduit à un certain nombre de reconstitutions historiques: les membres de l'Association 31 Août, habillés comme  Fusiliers portugais du régiment "Peniche 13 » et nos musiciens de la Confrérie Anaka Frères avec ses costumes du "42 Scottish Infantry Regiment".


INAXIO MUGURUZA

Inaxio est un cuisinier. Il est né à Hondarribia en 1962, mais il habite  à Irún depuis, en 1995,  où il a ouvert le restaurant Atalaia, qui est devenu plus tard en hôtel. Il a commencé ses études à l'école de Luis Irizar.  Il a travaillé  avec Pedro Larumbe, en Cantabrie, il a poursuivi sa formation en France et en Suisse, pour s'installer plus tard à Madrid où il a travaillé dans les restaurants, Zalakain, Amparo, Prado, Hôtel Alcalá et Euskal Etxea. En 1990 il a ouvert le restaurant Alboran , à Benalmádena avec une cuisine imaginative, qui depuis des années a formé une toute nouvelle génération de jeunes chefs. Après un certain temps de travail sur les textures et la cuisine avec Pedro Olmedo, Alberto Chicote et  Pepe Rodríguez (Masterchef), il est arrivé au restaurant Kokotxa dans le vieux quartier de Saint-Sébastien, où il était propriétaire  et cuisinier. En 1995,  avec sa femme Maria, a creé projet Hôtel-restaurant Atalaia,  construit sur ce qui était autrefois la ferme familiale.

En tant que professeur, il était responsable des ateliers de cuisine à distance du CCC qui sont toujours offerts.